Eau

NaturErlebniszentrum Wappenschmiede / Les Piverts

Classe CM1 de l'École Primaire du Centre Saverne / Klasse 4b der Robert-Schumann-Grundschule Pirmasens

Ce projet a permis d'aborder les différents aspects de la thématique "eau" et de faciliter la rencontre entre élèves français et allemands. Le bain linguistique et différents jeux ont également favorisé l'apprentissage de la langue du voisin. Un autre objectif important de ce projet était de faire découvrir aux enfants différentes stratégies de communication leur permettant de rentrer en contact avec le correspondant avec très peu de connaissances de l'autre langue. L'eau était avant tout abordé sous son aspect "eau virtuelle" à l'aide de l'exemple de la fabrication de papier ainsi que sous l'aspect écologie d'un cours d'eau. 

Les animatrices allemande et française Anne Laux et Norvène Galliot ont démarré le projet en présentant aux élèves le déroulement prévu sur l'année. Pour ce faire, les deux animatrices se sont rendus en février 2013 dans la classe française à Saverne, puis dans la classe allemande à Pirmasens. Les enfants ont dessiné ou écrit sur une goutte d'eau les activités qui consomment de l'eau et les activités en lien avec l'eau qu'ils aiment faire.  Ces gouttes d'eau ont servi de base pour un jeu de pantomimes, puis elles ont été envoyées à la classe jumelée. Pour préparer la première rencontre, les élèves ont réfléchi avc les deux animatrices nature aux mots simples pouvant être utiles pour la communication avec leurs correspondants. Enfin, les enfants ont appris une chanson dans chaque langue. 

En mars 2013, les deux classes se sont rencontrées dans la Maison de l'eau et de la rivière à Frohmuhl. Les barrières sont vite tombées grâce aux activités ludiques proposées par les deux animatrices (chansons, jeux de lettre et de salade de fruit, voir aussi le recueil d'outils pédagogiques). Les premiers échanges ont pu se faire tout timidemen. Mais au fur et à mesure, les classes se sont mélangées tout naturellement. En binômes franco-allemands, les élèves ont pu fabriquer du papier. Les quantités d'eau utilisées pour fabriquer du papier ont été illustrées par le remplissage de seaux d'eau. Le papier fabriqué a ensuite été utilisé pour écrire des lettres aux correspondants.

La troisième séance a été consacrée au bilan de la rencontre. Les enfants ont ainsi pu constaté leurs similitudes. Mais ils ont également pu remarquer que le niveau linguistique était très différent entre la classe française et allemande, les français maîtrisant nettement mieux l'allemand que l'invers. Avec beaucoup d'enthousiasme, les élèves ont ensuite préparé un poster sur la thématique "castor".

La deuxième rencontre des deux classes était consacrée à la découverte d'un cours d'eau. Les élèves ont pu pêché des animaux aquatiques afin de les déterminer ensuite sous la loupe avec leur correspondant. Pour couronner la journée, des petits bateaux en matériaux naturels ont été fabriqués par les enfants. Ce travail a été réalisé en binôme franco-allemand et les enfants étaient très fiers d'avoir pu communiquer pour fabriquer ensemble un objet. Bien que la plupart des bateaux n'ont pas survécu la descente sur le cours d'eau, l'ambiance était au beau fixe et la journée a laissé de bons souvenirs partagés par les enfants allemands et français.

 

 

Propulsé par Drupal et site réalisé par iouston