Forêt

Ökologiestation Lahr / CINE de Bussierre                                                                            

4. Klasse Grundschule Kuhbach / École élémentaire de la Niederau, Strasbourg

Lors d'une première réunion, qui a rassemblé les animateurs nature allemands et français ainsi que les deux enseignantes, l'idée du projet a été présenté et les dates d'intervention ont été fixées. Sur demande des enseignantes, il a été convenu, d'inclure dans les séances de rencontres la présentation mutuelles des écoles aux élèves ainsi que le thème du carnaval (qui a une grande tradition dans la commune de l'école allemande). Les enseignantes, très motivées ont pris en charge l'intégration des parents d'élèves, la préparation et le bilan des différentes séances avec les élèves ainsi que le contact entre les élèves durant l'année scolaire au delà des différentes séances avec les animateurs (sous forme de lettres, qui ont été fait avec l'aide des animateurs nature). L'enseignante allemande a de plus du organiser le fait que durant les rencontres des deux classes, les horaires d'écoles ont été dépassés. La mise en place des jumelages entre les élèves a été organisée par les deux enseignantes. Entre octobre et mai, les deux classes ont pu profiter en tout de neuf séances de travail, dont l'objectif était tantôt la sensibilisation à la nature, tantôt l'apprentissage de la langue ou encore le travail interculturel. 

L'objectif de la première rencontre était de faire connaissance entre l'animateur nature et la classe de son pays, la présentation du projet et du déroulement, des activités nature dans la langue maternelle sur le thème "les arbres dans nos forêts".

Lors de la deucième rencontre, les animateurs intervenaient en binôme dans chacune des deux classes. Les animateurs ont ainsi pu donner des conseils aux enfants pour mieux comprendre la langue étrangère. Les enfants ont chanté des chansons appris avec l'enseignante dans la langue étrangère et dans la langue maternelle sur le thème de la forêt. De plus, les animateurs leur ont parlé de leurs correspondants pour les préparer aux similitudes et différences avec l'autre pays et pour les rendre curieux. La thématique abordée était "les animaux de la forêt".

Lors de la première rencontre, les enfants français ont rendu visite aux enfants allemands. Les deux classes étaient très curieux de rencontrer l'autre classe et se réjouissait de cette rencontre tout en l'appréhendant Les élèves allemands ont pu montré leur école, les élèves ont pu chanter et jouer ensemble. Dans la forêt, les animateurs avaient organisés un jeu de coopération (construction d'un tobbogan nature en forêt) pour des groupes mixtes franco-allemands. Ensuite, les enfants ont partagé un buffet avec des spécialités des deux pays que chaque classe avait amené. Durant la pause, les enfants avaient l'occasion de jouer ensemble à des jeux de société français et allemand qu'ils se sont mutuellement expliqués.

La séance prochaine était dédiée à la thématique du carnaval. Chaque animateur a cette fois-ci travaillé seul dans la classe du pays voisin pour préparer des masques avec les enfants. .

Le jour du carnaval allemand, les élèves français ont à nouveau rendu visite à leur camarade allemand de Kuhbach. Les enfants allemands ont montré des jeux, un piquenique a été organisé ainsi qu'n défilé de carnaval vers la mairie, où le maire a accueilli les enfants pour un goûter.

En mois de mai, une dernière rencontre a eu lieu à Strasbourg au CINE de Bussierre. Cette fois-ci, c'était aux élèves français d'accueillir leurs correspondants allemands. Après des activités pédagogiques autour des arbres dans la forêt et des jeux de coopération, un buffet et du temps libre attendaient les élèves. Pour clore la journée, les élèves français ont fièrement pu montrer leur école à leurs amis allemands.

Tous les participants du projet étaient unanimes que le temps était presque toujours trop court et le temps de trajet (1,5h) trop long. Malgré un niveau linguistique très différent, les élèves se sont montrés très intéressés et motivés. A la différence d'animations nature "classique" le thème environnemental (la forêt) n'a pas pu être traité de manière aussi intensif, laissant place à l'échange interculturel et la communication dans la langue étrangère. La planification et l'organisation différenciées des activités et du projet ont été particulièrement appreciés. L'ouverture des enseignants et des animateurs ainsi que leur enthousiasme à travailler ensemble a été la clé du succès de ce projet.

Propulsé par Drupal et site réalisé par iouston