Jardin

La pomme brune de la terre

Trinationales Umweltzentrum CTE / Petite Camargue Alsacienne

Classe 4f de l'école primaire de Neuenburg Steinenstadt et la classe de CE2-CM2 de l'école élémentaire « Sans Frontières » de Chalampé

En octobre 2011, les deux animatrices nature ont rendu visite pour la première fois à la classe française de Chalampé pour présenter le projet aux élèves. Chaque élève a semé des graines dans un pot de fleur et l’a décoré avec la technique du collage de serviettes en papier ainsi qu’avec une petite carte individuelle avec son nom. Les animatrices ont ensuite remis ces mini-jardins aux élèves de la classe allemande de Steinenstadt. Afin de leur attribuer des correspondants français chaque élève allemand a choisi un pot de fleur. A leur tour, les enfants allemands ont ensuite réalisé une petite jardinière pour leur correspondant. Les élèves partenaires ont pu échanger par courrier sur le devenir des jardinières respectives.

La première rencontre entre les classes a eu lieu en avril 2012 au CTE de Weil am Rhein. Pour rassurer les enfants, des rituels ont été mis en place: des affiches illustrées expliquaient le déroulement de la journée et un « feu d'artifice », pour lequel les enfants ont allumé symboliquement une fusée en levant les bras au ciel, venait clore la journée. Les animatrices ont donné les instructions chacune dans sa langue en accompagnant les paroles de gestes et d'images. Seules les informations importantes ont été énoncées dans les deux langues.Ce jour-là, les élèves ont préparé la terre et planté les pommes de terre. Les enfants étaient curieux et impatients de rencontrer leurs correspondants pour la première fois. Ils se sont empressés d'aller les uns vers les autres et étaient très ouverts. Des jeux avec un parachute pour faire connaissance ont contribué à mettre une bonne ambiance et ont permis aux élèves allemands et français de se mêler les uns aux autres. Grâce au jeu « Bewegtes Wort - le mot en mouvement », les enfants ont été répartis en groupes de quatre élèves, les groupes ayant été maintenus pour l’ensemble des rencontres.

Lors de la deuxième rencontre en mai 2012, les élèves ont désherbé le carré de jardin. Les pommes de terre plantées 4 semaines auparavant n'étaient pas plus grosses qu'un petit pois. Les jardiniers en herbe étaient enthousiastes. Les enfants ont profité pleinement du goûter pour se rapprocher et faire plus ample connaissance. Bientôt des décalcomanies faites à partir de feuilles et d'herbes sont venus orner les mains et les bras de tous les enfants. En binômes, ils se sont entraidés pour chercher des fleurs et des feuilles et pour créer eux-mêmes des plantes fantaisie. La fabrication de savons parfumés à partir d'herbes aromatiques du jardin de couleurs et de senteurs différentes a amené les enfants à beaucoup communiquer entre eux. Malgré des recettes disponibles dans les deux langues, il était nécessaire de se mettre d'accord et de se concerter souvent.

La dernière rencontre a eu lieu en juin 2012 pour la récolte des pommes de terre. Un jeu avec un cerceau a servi d'introduction et a permis aux enfants de se sentir à l'aise. Les enfants debout en cercle devaient passer le plus vite possible dans les cerceaux sans se lâcher les mains, ce qui a beaucoup amusé le groupe. Les enfants ont récolté 40 kg de pommes de terre de leur carré, ils en était fiers ! Ils ont cuit les pommes de terre en groupes et ont préparé un fromage blanc aux herbes pour les accompagner. Parallèlement, ils ont fait une « tisane du soleil » avec des fleurs de tilleul, du citron et de l'eau. Avant de manger, les enfants ont chanté un chant de table dans leur langue maternelle et les partenaires ont essayé de participer. Sous un magnifique soleil, le groupe a ensuite savouré les plats qu'ils avaient préparés eux-mêmes. A la fin de la rencontre, les enfants étaient très proches les uns des autres. La séparation a été dure pour beaucoup.

                                                             

Une dernière visite des animatrices nature dans les classes de Chalampé et de Steinenstadt a eu lieu début juillet. Ensemble, ils ont récapitulé chacune des rencontres et les ont évaluées. Les enfants ont réalisé du papier à lettre avec des tampons en pomme de terre. Pour finir et comme les congés d'été étaient déjà très proches, les enfants et les animatrices se souhaité de bonnes vacances avec le « feu d'artifice ».

 

Propulsé par Drupal et site réalisé par iouston